Les éléphants de la rivière Moukalaba

Samedi 11 juillet, quelque part au Sud du Gabon, après une journée à courir après la troupe de Papa Gentil, gorille que vous verrez dans un prochain billet, nous décidons de faire un tour de pirogue avec notre guide Jonas. Après 45 minutes, nous assistons à la traversée de la rivière par un groupe d’une douzaine d’individus d’éléphants de forêt. Un spectacle magnifique. 5 minutes de vidéo ci-après weight loss supplements for men.

En version HD :

en version BD Lire la suite

Les Mandrills de la Lékédi

<img class="aligncenter size-medium wp-image-522" src="http://www.martin-arnaud.fr/wp-content/uploads/2015/06/DSC01183-e1434913842944-225×300.jpg" alt="Mandrillus sphinx" width="225" height="300" data-wp-pid="522" srcset="http://www.martin-arnaud.fr/wp-content/uploads/2015/06/DSC01183-e1434913842944-225×300 how to lose weight quickly.jpg 225w, http://www.martin-arnaud.fr/wp-content/uploads/2015/06/DSC01183-e1434913842944-768×1024.jpg 768w, http://www.martin-arnaud.fr/wp-content/uploads/2015/06/DSC01183-e1434913842944-600×800.jpg 600w, http://www.martin-arnaud.fr/wp-content/uploads/2015/06/DSC01183-e1434913842944-800×1066.jpg 800w » sizes= »(max-width: 225px) 100vw, 225px » />Depuis Libreville, départ direction Franceville. Vous avez le choix entre l’avion (1h00) ou le train (10 à 12h00). Encore 2h00 de route pour aller à Bakoumba, village où se situe la base de la station de recherche du CNRS sur les Mandrills. Depuis 2012, des individus relâchés sont suivi quotidiennement par une équipe de techniciens et de chercheurs. Les animaux sont complètement autonomes et la troupe est composée de près de 200 individus. Le petit film ci-dessous résume une demi journée passée à suivre une des bandes (c’était le 16 mai 2015).

Le Mandrill (Mandrillus sphinx) est un primate de la famille des cercopithécidés, apparenté au babouin. Victime de la déforestation et du braconnage, le mandrill est menacé d’extinction. Il mesure de 56 à 81 cm, plus sa queue de 7 cm. La femelle pèse 20 kg, le mâle, 50 kg. Le mâle adulte se reconnaît aux couleurs vives de sa face dépourvue de poils. Sa peau bleutée est soulignée par de larges rayures. Son nez est rouge vif. Sa tête est entourée d’une collerette de poils blancs. Des couleurs vives teintent aussi ses fesses. Quand il se déplace, il frotte sa poitrine sur les troncs d’arbres pour y imprimer son odeur. En Afrique, dans les forêts de plaine du Cameroun et du Gabon. La rivière Ogooué sépare l’espèce en deux populations principales. Bien qu’espèce forestière, il peut faire des incursions dans les zones de savane ou dans les plantations où il cause des ravages. Le mandrill collecte 75 % de sa nourriture au sol ou dans les basses strates de la forêt. Le mandrill est omnivore : son régime est à 90 % composé de fruits et de graines. Il peut aussi se nourrir de tubercules, de champignons ou de feuilles. La part animale de son régime (10 %) provient essentiellement des petits animaux de la litière (fourmis, araignées, escargots, grenouilles…). Ils peuvent aussi chasser des petits rongeurs ou récupérer dans les nids des œufs ou des oisillons.

En savoir plus sur le Projet Mandrillus de la Lékédi.

Le film sur la vidéothèque du CNRS.

Gorilla! Gorilla!

DSC00993Le gorille des plaines est très présent au Gabon, même si par le passé de nombreuses populations ont été victimes du virus ebola et surtout de la chasse. Aujourd’hui, la chasse est de plus en plus strictement contrôlée au Gabon et tous les singes, grands et petits, sont strictement protégés. Celui-ci vit dans le parc de la Lékédi (parc privé). Il est situé a côté du  village de Bakoumba.

L’individu que j’ai pu filmer est un rescapé, récupéré lorsqu’il était jeune et installé dans un endroit du Parc où il est habitué à recevoir des visites (il est partiellement nourrit). Il vit en compagnie d’autres singes, des cercopithèques qui sont en cours de ré-acclimatation (ils proviennent du centre international de recherche médicales de Franceville).

Si vous voulez voir de superbes images de Gorilles du Gabon, je vous invite à consulter le magnifique site Internet de Max Hurdebourcq « Projet Bambidie« .

 

 

Lambaréné, balade sur l’Ogooué et le lac Zilé

DSC00397Sympa!, non?

Lambaréné, zone entre les deux ponts, remontez l’Ogooué par la route qui longe le fleuve, dépassez le Cecado (sur votre droite) et sur votre gauche à 500 m, vous trouverez un bâtiment (c’est le seul sur la gauche entre la route et le fleuve)  faisant office de port de pêche et de criée. Pour votre balade, le mieux est de contacter l’Italien piroguier ainsi dénommé parce qu’il aime les fringues italiennes (mais cela ne se voit pas trop). Il connait très bien les lieux et leurs histoires, il vous fera visiter tout ce que vous voulez, tout est négociable (durée de la visite et lieux visités), comptez environ 70 000 FCFA pour un peu plus de 2 heures (c’est un peu négociable, surtout si vous allongez la visite). L’italien Piroguier : 07 28 06 99 ou bien son frère « Big Man » : 07 94 86 37.

#gallery-5 {
margin: auto;
}
#gallery-5 .gallery-item {
float: left;
margin-top: 10px;
text-align: center;
width: 33%;
}
#gallery-5 img {
border: 2px solid #cfcfcf;
}
#gallery-5 .gallery-caption {
margin-left: 0;
}
/* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

Visite au village du lac Zilé

Village de brousse où vivent dans un grand Lire la suite

Voyage à Lambaréné, Hôpital du Dr Schweitzer

Un peu de route

Il faut compter au moins 4 heures au départ de Libreville, si vous voulez rouler à une vitesse prudente (ne vient pas à l’esprit du conducteur de 4*4 V8 qui roule à fond les ballons dès qu’il peut). 230 km, mais les premiers 80 km sont très difficiles, encombrements et surtout une route en cours de construction, impossible de faire plus de 50 km/h de moyenne sur ce tronçon. Ensuite, la route vers Lambaréné est très bonne, voir excellente. A partir de l’équateur, il faut faire attention aux nombreux virages.

#gallery-8 {
margin: auto;
}
#gallery-8 .gallery-item {
float: left;
margin-top: 10px;
text-align: center;
width: 25%;
}
#gallery-8 img {
border: 2px solid #cfcfcf;
}
#gallery-8 .gallery-caption {
margin-left: 0;
}
/* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

L’hôpital transformé en musée

Vous trouverez la bibliographie du Dr Schweitzer sur Wikipédia et des informations sur la Fondation toujours en activité à Lambaréné.

Sur place, il y a plusieurs visites par jour, pour une somme modique. Il est également possible de se loger et de se restaurer sur place. C’est même une excellente adresse à Lambaréné, le meilleur rapport qualité prix.

Ci-dessous quelques images Lire la suite